Aller au contenu principal

L’industrialisation de l’agriculture, une priorité pour le Congo

02 juin 2021

Réunion BAD - CONGO

En séjour à Brazzaville, la délégation de la Banque Africaine de Développement, conduite par monsieur Serge NGUESSAN, Directeur général de la BAD pour l’Afrique centrale, a eu une séance de travail, ce 2 juin 2021, avec six (06) membres du gouvernement. Les échanges entre les deux parties ont porté sur les questions liées à la modernisation et la mécanisation de l’agriculture au Congo.

BAD6

Cette mission en charge d’exécuter le programme de transformation et de développement du secteur de l’agriculture qui s’étend sur trois ans a pour objectif d’avoir les indicateurs précis, selon la vision du chef de l’Etat.

Le gouvernement a été représenté par le gouverneur pays de la BAD, la ministre de l’économie, du plan, de la statistique et de l’intégration sous régionale,  Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA BABAKAS ; le ministre d’Etat, ministre des affaires foncières et du domaine public chargé des relations avec le Parlement, Pierre MABIALA ; le ministre de l’aménagement du territoire, des infrastructures et de l’entretien routier, Jean Jacques BOUYA ; le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Paul Valentin NGOBO et la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, Edith Delphine EMMANUEL ADOUKI accompagnés par la conseillère spéciale du président de la République, chef du département de l’agriculture, de l’élevage, de  la pêche et du développement rural, Yvonne Adélaïde MOUGANY.

BAD

Cette séance de travail fait suite aux échanges que le président de la BAD Akinwumi ADESSINA a eus, récemment à Oyo, avec le Président de la République Denis SASSOU NGUESSO.

Le chef de cette mission, Serge NGUESSAN s’est dit très ému de la vision du chef de l’Etat et son institution entend accompagner la République du Congo dans le processus de diversification de l’économie. « Cette mission sera pragmatique. Le président de la BAD et le Président Denis SASSOU NGUESSO ont demandé aux acteurs impliqués dans ce programme d’innover, d’être à la hauteur de la tâche et réussir à tout prix dans la transformation du secteur de l’agriculture, afin d’atteindre les résultats escomptés », a laissé entendre le Directeur général de la BAD pour l’Afrique centrale, Serge NGUESSAN.

Pour l’exécution de ce programme capital pour le développement économique du Congo, la BAD  a choisi l’Institut International pour l’Agriculture Tropicale, une institution spécialisée dans le domaine de la transformation agricole.

Prenant la parole, le ministre de tutelle, Paul Valentin NGOBO pense qu’il faut poursuivre la disponibilité des terres. Le management par objectif, l’innovation et la mobilisation des ressources ainsi que des jeunes doivent être le cheval de batail de ce programme qui a déjà fait ses preuves avec l’expérience de l’Incubateur Agricole du Congo.

BAD3

Le ministre de l’aménagement du territoire, des infrastructures et de l’entretien routier, Jean Jacques BOUYA, a souligné, à son tour, que la volonté du Président Denis SASSOU NGUESSO est d’exécuter ce programme et de le livrer dans des brefs délais. « Tous les experts en la matière se rendront disponibles, afin de le  conduire à bon port », a-t-il renchéri.

La ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, Edith Delphine EMMANUEL ADOUKI, quant à elle, a émis le souhait de contextualiser ce programme en tenant compte des spécificités du Congo pour la réussite de ce programme.     

Copyright © 2020 République du Congo – Ministère de l'Aménagement de l'Equipement du Territoire et des Grands Travaux | Mentions légales

Développé Par KUBE TECHNOLOGIES