Aller au contenu principal

Trois sociétés chinoises s’engagent à relancer les projets au Congo

10 décembre 2020

signature d’actes d’engagement

Le ministre de l’aménagement, de l’équipement du territoire, des grands travaux, Jean Jacques BOUYA et trois (3) sociétés chinoises, notamment China State Construction Engineering Corporation (CSCEC), China Road and Bridge Corporation (CRBC) et Zhengwei Technique Congo (ZTC) ont procédé ce jeudi 10 décembre 2020, à la signature d’actes d’engagement, en présence du ministre délégué au budget, Ludovic NGATSE.

Cette  signature d’actes d’engagement s’inscrit dans le droit fil du processus actuel de la restructuration de la dette intérieure dont l’objectif est de débloquer les financements pour accompagner les entreprises et permettre la relance de l'économie congolaise.

DGGT

Dans le cadre des accords du Club de Brazzaville, l’Etat congolais a mobilisé des fonds pour apurer la dette intérieure, en général, et la dette des entreprises, en particulier.

Dans ce contexte, les entreprises bénéficiaires auront l'obligation de réinjecter ces créances dans l'économie afin de favoriser la relance des activités du secteur privé.

Ces fonds permettront à ces trois (3) sociétés d’intervenir : 

  • Pour China State Construction Engineering Corporation dans l’exécution des travaux d’urgence et de viabilisation sur la Route Nationale n°2 (RN2) et plus précisément dans ses tronçons Djiri-Ingah ; Ingah-Etsouali ; Etsouali-Oyonfoula et Oyonfoula-Gamboma.

-          Pour la China Road and Bridge Corporation dans l’exécution  des travaux d’urgence sur la Route Nationale n°2 à partir du rond-point Mikalou jusqu’au pont Djiri et  sur la 2ème  sortie nord de Brazzaville y compris la Brettelle Ragec.

-   Enfin, pour la Zhengwei Technique Congo dans l’exécution des projets prioritaires à savoir l’usine de transformation du manioc, la construction de la Tour verte située derrière l’hôtel PEFACO et l’achèvement des travaux du siège du ministère de l’intérieur et de la décentralisation.

Après la signature d’actes d’engagement, le ministre a remercié les responsables des entreprises signataires avant de saluer leurs engagements d’accompagner la République du Congo dans son processus de développement.

DGGT

Le ministre Jean Jacques BOUYA a fait savoir que c’est une première de faire ce type d’investissement dans les projets d’infrastructures en privilégiant le partenariat public-privé. C’est ce que l’Etat congolais a déjà fait avec China State Construction Engineering Corporation pour la concession de la dorsale Pointe /Noire-Brazzaville-Ouesso dans premier son tronçon  Pointe/Noire-Brazzaville et dans son deuxième tronçon, Brazzaville-Ouesso. Le cadre est suffisamment requis, afin de procéder à des mécanismes réels et des partenariats publics-privés à long terme avec ces sociétés chinoises.

Copyright © 2020 République du Congo – Ministère de l'Aménagement de l'Equipement du Territoire et des Grands Travaux | Mentions légales

Développé Par KUBE TECHNOLOGIES