Aller au contenu principal

L’arrière-pays se désenclave

28 juin 2021

Une délégation interministérielle conduite par le Directeur général de l’entretien routier, Blaise ONANGA, vient de séjourner dans le Nord du pays.

Composée de cadres et experts des ministères des finances, du budget et du portefeuille public, de l’aménagement du territoire, des infrastructures et de l’entretien routier, de l’économie, du plan , de la statistique et de l’intégration régionale et de l’économie forestière cette délégation est allée s’imprégner, non seulement, de l’état d’avancement des travaux d’aménagement des routes département et interdépartementales, mais aussi, de l’évolution des travaux d’aménagement de la dorsale ouest ou la route des forestiers et du corridor 13.

Les départements des Plateaux, de la Cuvette-ouest, de la Sangha et de la Likouala.

plt

visite de chantiers dans les Plateaux

Dans le département des Plateaux quatre (4) routes ont été parcourues, à savoir Djambala-Lékana dont les travaux sont confiés à la société SIPAM est menacée par des pointes d’érosions et des glissements de terres ; la boucle de Lékana confiée à la société SIFCO comprenant les brettelles Ngoulonkila-Lagué-Kébara de 20 km, Kébara-Ingoumina et Kébara-Nkoua-Kenkouara-Lékana ; le tronçon Abili-Ipimi confiés à la société Christelle en allant vers Le district de Lékéty avec à la clé le traitement d’un grand ravin au PK 10 ; enfin la route Lékana-Akou-Okali- rivière Alima confiée à la société Christelle en allant vers le district d’Okoyo.

Dans l’ensemble, les travaux s’exécutent normalement. En dépit de de quelques souciés liés aux intempéries et quelques soucis techniques observés sur l’axe Kébara-Ingoumina. Des difficultés engendrées par la société SIFCO dont tous les engins sont en panne, alors que le délai contractuel avec l’Etat congolais s’égrène déjà.

Au terme de cette visite de chantiers, la Secrétaire générale du département des Plateaux, Judelvie MAVOUNGOU, se prêtant au micro des journalistes, a salué les efforts enclenchés par le président de la République dans le désenclavement de l’arrière-pays.

cuv

Dans la Cuvette-ouest  

Après le département des Plateaux, la délégation interministérielle conduite par le Directeur général de l’entretien routier, Blaise ONANGA, s’est rendue dans le département de la Cuvette-ouest.

La dorsale ouest ou la route des forestiers, une fois réalisée, permettra aux véhicules de forts tonnages de se déplacer du Nord au Sud et vis-versa sans emprunter les routes nationales N°1 et 2.

A Okoyo, la délégation s’est enquise de l’évolution des travaux d’aménagement des accès au bac sur l’Alima.

La réalisation de ces travaux constituera un ouf de soulagement pour les populations des villages environnants.

Un peu plus loin, à 34 km d’Ewo, sur la rivière Ngoko, sera érigé un nouveau pont. L’existant étant vétuste. « Nous avons procédé par des études qui ont abouti au décalage de l’axe routier du côté aval. Le dossier technique a été transmis à l’entreprise Congo de JAHOUD chargée de réaliser ces travaux. Ce sera un pont à superstructure de type baillé de 40 mètres de long porté par deux culées appuyé sur des pieux encrés à 7 mètres de profondeur », a souligné le Directeur des ouvrages et de la gestion du patrimoine routier, Francis NGUELOUNDOU.

La réalisation de cette route dite des forestiers pose les jalons d’une économie durable tout en favorisant l’accessibilité et la connectivité des départements des parties septentrionale et méridionale.

san

Visite de chantiers dans la Sangha

Poursuivant sa mission de travail au Nord du pays, la Commission interministérielle a visité le chantier de la route Sembé-Ngbala-Bolozo longue de 112 km, dans le département de la Sangha.

Réalisés en trois sections par la société SIFCO, ces travaux peinent à connaître leur achèvement, à cause du manque de matériel approprié pour ce chantier. Pour le Directeur du site, Saad BOULATTOUF, la pandémie de coronavirus a causé un grand retard à la société pour l’importation du matériel.

Un chantier qui n’a pas comblé les attentes de cette mission, au regard de l’impertinence de la société SIFCO en charge de l’exécution des travaux.

Le Directeur de l’entretien des routes en terre, Désiré LAMY MOUNDANGA n’a pas manqué d’exprimé son regret compte tenu de la date butoir de l’Etat congolais du 15 août 2021. Date à laquelle l’ouvrage devrait être disponible. « A l’allure où s’exécutent ces travaux, nous craignons que le délai contractuel ne soit respecté », a-t-il martelé.

Cette visite d’inspection a débouché sur deux séances de travail de recadrage avec les sociétés IFO et SIFCO qui ne respectent pas les clauses de partenariat avec l’Etat congolais.

La première société, IFO, chargée de construire un bac propulsé pour assurer la traversée sur l’Alima et d’aménagement ses accès doit se donner l’obligation de trouver un sous-traitant pour l’aménagement des accès au bac et de poster un représentant permanent qui devrait répondre en cas de soucis observés sur le terrain.

La seconde, SIFCO, au regard du retard cumulé dans l’exécution de ces chantiers dans les départements des Plateaux et de la Sangha, la Commission interministérielle lui a recommandé de trouver un sous-traitant pour la réalisation  des travaux de réhabilitation de la boucle de Lékana et de la route Kébara- Ingoumina en allant vers Zanaga, dans le département de la Lékoumou.

 

Visite de chantiers dans la Likouala

Conduite par le Directeur général de l’entretien routier, Blaise ONANGA, la Commission technique interministérielle a bouclé sa ronde de visite de chantiers routiers dans le département de la Likouala.

Avant de se rendre sur le terrain, la commission technique interministérielle a pris part à la réunion d’évaluation des travaux d’aménagement des routes exécutés par la société CIB-OLAM.

Le Directeur général de l’entretien routier, Blaise ONANGA et sa suit sont allés constater de visu l’évolution des travaux d’aménagement du corridor 13 dans son tronçon Pokola-Makao-Enyellé y compris les travaux de remblais des accès aux futurs ponts sur les rivières Ibenga et Motaba ainsi que les travaux d’aménagement de la route Makao-Manfouété-Boucy-Boucy. Ici, dans l’ensemble, les travaux sont exécutés à 50%, à en croire le Directeur du désenclavement et des aménagements des routes, Charles Darius  BOUVEKA NZAMBA.

Le département de la Likouala excentré, jadis considéré comme enclavé, s’ouvre d’ores et déjà aux localités voisines et se trouve aujourd’hui connecté par voie terrestre. Cela ne peut qu’enchanter les autorités locales, à l’instar du préfet Gilbert DJOMBO MBOMONDJO qui n’a pas tari d’éloges à l’endroit du Président de la République Denis SASSOU NGUESSO.

La route du développement passe par le développement de la route, disent d’aucuns.

La réalisation de ces routes, peu importe leur calibrage ou leur gabarit favorise la libre circulation des biens et des personnes sur toute l’étendue du territoire national.

Copyright © 2020 République du Congo – Ministère de l'Aménagement de l'Equipement du Territoire et des Grands Travaux | Mentions légales

Développé Par KUBE TECHNOLOGIES